Techniques de nage - Le DOS

Techniques de nage - Le DOS

Nageur débutant ou confirmé, vous trouverez ici quelques explications simples sur la technique de nage du DOS. 

Le DOS

A la différence des trois autres nages, le dos crawlé est la seule nage où vous êtes sur le dos pendant toute la durée de la course. Cela signifie qu’un bon sens de la direction et une bonne coordination sont nécessaires.

APERCU HISTORIQUE

Personne ne sait vraiment comment le dos crawlé a été inventé ; il n’a été introduit dans les compétitions qu’en 1906 et était nagé avec les deux bras synchronisé ensemble en rotation arrière et des battements de jambes jusqu’en 1914.

CORPS

Gardez le corps droit, les jambes légèrement plus basses que le haut de votre corps, de sorte qu’elles puissent fonctionner correctement. Il est important de garder votre corps mobile autour de l’axe horizontal  pour assurer le bon mouvement des bras.

JAMBES

Le mouvement des jambes est similaire à celui du crawl, un mouvement de battement alternatif avec vos genoux fléchis et vos pieds en pointe. Les jambes ont deux fonctions :

– Stabilité : elles vous aident à garder une bonne position dans l’eau, contrebalançant l’action des bras.

– Propulsion : elles fournissent plus de propulsion en avant que les battements du crawl.

BRAS

Les bras contribuent majoritairement à faire avancer puisqu’ils “balayent” en deux phases :

– La phase de puissance : c’est lorsque les bras travaillent sous la surface dans une séquence d’extension-flexion-extension. Le bord du dos de la main entre dans l’eau en premier (bras tendu) balayant vers le bas à une profondeur d’environ 45 cm avant que le coude ne commence à plier pour permettre à la main d’être dans la bonne position pour tirer vers la cuisse avant de l’étendre de nouveau.

– Récupération : votre main balaie hors de l’eau dans un mouvement circulaire de recul (demi-cercle) puis s’étend au-delà de votre tête.

RESPIRATION

Vous devriez respirer au rythme de chaque mouvement complet du bras : inspirer par la bouche pendant la phase de récupération et expirer par le nez et la bouche pendant la phase de puissance.

DEMI-TOUR

Vous tournez « sur le ventre » lorsque vous vous approchez du mur, votre bras prêt à effectuer un demi-tour puis à pousser dans la direction opposée. Vous n’êtes pas autorisé à effectuer d’autres mouvements après le retour à la position couchée avant de faire le demi-tour. Vous pouvez rester sous l’eau sur le dos et les bras tendus au-dessus de votre tête sur une distance de 15 mètres après le mur, avec des battements de pieds répétés (comme le papillon). Il n’est pas facile de nager sans être en mesure de voir où l’on va, mais « la nage est comme la musique : vous ne pouvez pas la voir, mais vous pouvez la sentir » [citation de F. Colbertaldo].

 

 

Sources : ARENA (https://www.arenawaterinstinct.com) et recherches historiques