Techniques de nage - LE CRAWL

Techniques de nage - LE CRAWL

Nageur débutant ou confirmé, vous trouverez ici quelques explications simples sur la technique de nage du CRAWL. 

Le CRAWL

Le mot CRAWL est un mot anglais signifiant "ramper". Comme le suggère le mot lui-même, lorsque nous nageons le «crawl», nous saisissons simplement l’eau devant nous avec nos mains et la poussons derrière notre corps avec des mouvements de bras alternés pour aller de l’avant, comme si nous étions en train de ramper dans l’eau.  

 

 

 

 

 

APERÇU HISTORIQUE  

Le crawl est la méthode la plus ancienne pour avancer dans l’eau (avec la brasse). Cent siècles. Dix mille ans. C’est l’âge des dessins de la grotte de Kébir, dans les montagnes du Djebel El Ouenat, en Libye, qui  montrent des nageurs et des plongeurs. Le dessin de personnages allongés, battant des pieds, une main au-dessus de la tête, l’autre sous le ventre, ne présente aucune ambiguïté. Il deviendra, en Egypte, sans changement, le hiéroglyphe du verbe nager.

Les guerriers romains se préparaient à la bataille en effectuant des exercices de natation très semblables au crawl moderne : des mouvements de bras alternatifs accompagnés d’un battement de jambe constant.  

CORPS 

Vous devez garder votre corps aussi droit que possible « avec le ventre vers le bas », afin de créer le moins de traînée possible lorsque vous avancez. 

TÊTE 

La surface de l’eau devrait coïncider grossièrement avec vos cheveux. Gardez la tête basse en regardant le fond de la piscine à quelques mètres devant votre corps. Plus vous relevez la tête pour voir où vous allez, plus vous augmentez votre traînée et ralentissez votre vitesse. 

JAMBES 

Le battement de jambes s’occupe plus de stabiliser votre corps et d’assurer une bonne flottabilité que de vous déplacer vers l’avant. Les jambes remontent en alternance avec les genoux pliés. À mesure que vous respirez, vos jambes poussent de côté pour contrer l’effet négatif sur l’alignement de votre corps de la phase de récupération du bras. La coordination de vos bras et de vos jambes est importante : nous recommandons 6 coups de pied pour chaque jeu de bras. 

BRAS 

Vos bras « tournent » alternativement dans un mouvement en 3 phases:  

  • L’attrape : votre main doit entrer dans l’eau à un angle de 45°, en l’étendant aussi loin que possible.  
  • La traction : après avoir plié votre coude jusqu’à un angle d’environ 90° pour le pousser vers le bas, tirez vers l’arrière pour avancer.  
  • La récupération : après avoir terminé la phase de traction, pliez votre coude afin de soulever votre bras hors de l’eau, prêt à recommencer le mouvement.  

RESPIRATION 

Respirez sur le côté en tournant la tête tous les 2 coups ou plus.  

DEMI-TOUR 

Le virage est effectué au moyen d’une roulade vers l’avant qui vous permet de changer de direction à la fin de chaque longueur de piscine. Après avoir terminé ce tour, vous vous retrouverez sur le dos avec vos pieds contre le mur et votre tête et vos bras sous l’eau. À partir de cette position, vous avancerez en tendant vos jambes avec vos bras, tordant votre corps pour revenir à une position propice. 

Ci-dessous une représentation de la nage selon 3 vues: Vues de dessus, de côté, et de face.

Et si on observait les muscles sollicités lors de cette nage. Dans l'image ci-dessous l'intensité des efforts est repérée par l'intensité de la couleur rouge (rouge vif jusqu'à rouge pâle) 

 

 

Sources : ARENA (https://www.arenawaterinstinct.com) et recherches historiques